Modes de vie

Le métier de sophrologue : une technique thérapeutique basée sur l’humain

Si vous désirez changer de voies, si vous avez une irrésistible envie de vous occuper des autres, un bon sens de l’écoute et que vous êtes intéressé par le développement du bien-être et de la sérénité, ce métier est peut-être fait pour vous.

Sophrologue : une technique thérapeutique et une philosophie de vie

Le sophrologue est un des praticiens le plus apprécié. Tout d’abord revenons, sur la définition de la sophrologie : c’est une méthode psychocorporelle utilisée comme technique thérapeutique et philosophie de vie. Elle est basée sur le bien-être. Ces différentes techniques vont agir sur le corps et l’esprit pour vous aider à atteindre une harmonie. Le sophrologue à Toulouse ne fait ni diagnostic ni prescription, c’est une pratique non réglementée qui ne dépend pas de la caisse primaire d’assurance maladie. Vous le consulterez dans le but de résoudre votre problématique (stress, d’angoisse) dans votre quotidien, de vous préparer à un évènement important pour vous (tel que concours, accouchement) ou de solutionner vos addictions, vos phobies.

Pour cela il recoure à deux pratiques complémentaires : la relaxation active, par de la visualisation d’images positives et de la relaxation dynamique au travers de la respiration et de mouvements. Ses séances sont individuelles ou collectives. Les exercices différents selon les objectifs fixés. Il agit plus à titre préventif que curatif et il a un véritable rôle d’accompagnement. Pour exercer le métier de sophrologue aucun diplôme n’est requis. C’est pourquoi, il est d’autant plus apprécié dans le cadre d’une reconversion. Mais ne vous méprenez pas il est fortement conseillé de faire tout de même une formation professionnelle en sophrologie, sinon votre crédibilité serai remise en question par le premier patient venu.

Un métier d’aide basé sur l’humain

Le métier de sophrologue exige un certain nombre de qualités c’est avant tout un métier de relation et d’aide, basé sur l’humain : la bienveillance, l’écoute et l’empathie sont au premier plan, pour pouvoir comprendre les maux de son patient, les identifier et lui donner les clés pour les affronter, c’est nécessaire. L’animation de séances collectives demande aussi une notion d’animation de groupe, d’assurance et d’éloquence. Il faut savoir aussi prendre de la distance, être tolérant sans interférer dans la vie de chacun. Toutes ses aptitudes vous permettront de mener à bien l’ensemble des missions propre à un sophrologue : établir un climat de confiance pour comprendre au mieux les problématiques de son patient. Lui inculquer les principes de respirations, de relaxation dynamique et de sophronisation. L’aider à faire face au sevrage de ses addictions, lui permettre d’accéder à son épanouissement personnel grâce à une plus grande confiance en lui. Il doit savoir lui apprendre à gérer : ses troubles du sommeil, ses émotions et l’accompagner dans les grandes étapes de sa vie. Il doit favoriser la détente physique de son patient, le guider vers son bien être et si besoin lui apprendre même à gérer l’intensité de la douleur dans certains cas.

Le sophrologue exerce en libéral dans la plupart des cas, des notions de gestion d’entreprise peuvent aider. Il peut aussi faire partie de structures spécialisées en associations avec d’autres professionnels de santé. Il peut aussi travailler au sein d’un EPHAD, d’un centre de thalassothérapie et/ou de remise en forme. Ces dernières années, le métier de sophrologue s’est ouvert sur la petite enfance et les milieux socio-éducatifs. Face à une demande de plus en plus importante d’une population en quête d’épanouissement personnel et de bien être la profession a explosé ces dernières années. Le secteur des médecines douces est en plein boum, et les débouchés multiples. Alors n’hésitez pas, si vous avez envie de changer de métier, de travailler sur le développement et l’épanouissement personnel, que vous avez une âme à aider votre prochain et à le guider dans sa quête de bien être, Foncez !!