Consommation

Comparaison tarifs électricite : pour diminuer sa facture

La consommation d’énergie est omniprésente dans notre vie. Les factures peuvent s’élever rapidement. Comparer les offres devient nécessaire pour envisager, peut-être, un changement de fournisseur.

Comparaison tarifs électricité : une évolution de la consommation

L’utilisation quotidienne d’une maison individuelle par kWh a évolué ces dernières années. En effet, les ménages sont désormais bien équipés puisqu’un seul ménage peut désormais posséder plusieurs consoles, gadgets, gros électroménager, matériel informatique et autres appareils consommateurs d’énergie. La consommation d’énergies a donc largement augmenté. Face à ces appareils qui arrondissent vos factures et gonflent vos consommations, les alternatives écologiques comme l’énergie renouvelable, l’énergie verte (électricité verte), l’énergie photovoltaïque et le dispositif éolien ont vu le jour, mais restent encore peu utilisés.

La majorité des consommateurs ont souscrit une offre d’électricité chez les fournisseurs historiques de l’électricité EDF et du gaz ENGIE. Pourtant depuis 2007, l’ouverture du marché français a engendré une compétition avec une libéralisation de la concurrence pour les fournisseurs alternatifs comme par exemple Lampiris, Butagaz, Direct-Energie, Alterna-Energie, Enercoop l’énergie militante, ENI, Antargaz et Planète OUI a permis de diversifié les offres du marché.

Aujourd’hui, les Français ont le choix puisqu’il existe de nombreux fournisseurs qui donnent accès à différentes offres d’électricité ou de gaz, et cela, sans engagement. Actuellement, la liste de fournisseurs d’électricité ne cesse de croître, de même que pour le gaz naturel. Ceci apporte une multitude d’offres tarifaires et a induit une baisse de prix sur le marché. En plus de ces offres, la mise en service sans frais et sans coupure lors du passage chez le nouveau fournisseur est assurée par différents fournisseurs de gaz et électricité.

Il faut savoir qu’il existe des tarifs réglementés qui sont fixés par l’État. Pour l’électricité, c’est EDF (Électricité de France) qui le propose et pour le gaz, c’est Engie anciennement GDF (Gaz de France) qui le propose. D’un autre côté, nous avons le prix de la concurrence qui est moins cher que les principaux fournisseurs d’énergie. Pour la gestion du réseau de distribution, la donne n’a pas changé puisque c’est Enedis, anciennement ERDF, qui est chargé de l’électricité tandis que GRDF l’est pour le gaz.

Comparaison tarifs électricité : comparer les prix pour trouver la meilleure offre

Sur un tableau de benchmark, en consultant l’évolution des tarifs nous remarquons, parmi les offres de marché, qu’un tarif moins cher à la faveur du consommateur est proposé par les nouveaux fournisseurs sur le prix du kWh consommé en comparaison au tarif de facturation des fournisseurs qui détiennent le monopole avec leur offre classique et leur fourniture d’énergie. Pour une consommation moyenne et annuelle et grâce à la concurrence entre les fournisseurs d’électricité et gaz, un consommateur français pourra effectuer des économies d’énergie de 39 € pour le gaz et 14 € pour l’électricité, ce qui représente un total de 53 €. Pour les clients qui ont une consommation élevée et dont la facture peut être assez salée, les économies varient de 150 € à 250 €.

Il y a sur Internet plusieurs solutions pour faire le choix du fournisseur qui vous convient le mieux. Pour cela, certains sites présentent un comparatif tarifaire des diverses offres de gaz et d’électricité parmi la liste des fournisseurs historiques, mais également des fournisseurs alternatifs. Ainsi, en fonction de sa consommation, un client aura potentiellement intérêt à changer de fournisseur, car ses économies sur la facture d’électricité et la facture de gaz pourraient être non-négligeable. Des millions de clients ne savent pas qu’ils peuvent résilier et changer de fournisseur d’énergie avec un nouveau contrat, la question d’habitude et le poids de la notoriété pèsent encore, même si l’on observe une certaine émancipation vis à vis des fournisseurs historiques.